top of page

Handicap : réaction et propositions d’Ambition Commune

Dernière mise à jour : 4 avr. 2023

Faire mieux que la politique des petits pas...


Sur le handicap comme sur l’écologie, notre Président est adepte de la politique des petits pas, qui ne change rien de fondamental aux dysfonctionnements. L’occasion lui en était donnée en ce 15° anniversaire de la loi du 11 février 2005 dont il faut rappeler l’intitulé complet : « pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées ». Il ne serait pas honnête de ne pas reconnaître que nous avançons dans le bon sens mais à cette vitesse il faudra une génération pour que les intentions de la loi de 2005 deviennent réalités. Les statistiques officielles cachent des réalités peu glorieuses, par exemple quand elles considèrent comme scolarisé en école ordinaire un élève qui y est accueilli quelques heures par semaine. On ne peut s’opposer au catalogue d’intentions louables mais soyons réalistes : comment 1000 places créées (soit 10 par département en moyenne !)pourront-elles enrayer les départs vers la Belgique (500 par an) ? Les listes d’attentes pour enfants et encore plus pour adultes se chiffrent en milliers de personnes auxquelles l’espoir d’une solution vraiment adaptée s’ouvre à horizon de 3,4, voire 10 ans ? Tant que la nation ne prendra pas les moyens forts en investissant pour la qualité de vie de ses citoyens les plus fragiles, tant qu’elle ne changera pas de paradigme en mettant le secteur spécialisé au service de la scolarisation ordinaire et non en séparant une forte partie des enfants en situation de handicap des autres, tant que les entreprises pourront se dédouaner de leurs obligations d’emploi de 6 % de travailleurs handicapés en payant une taxe, tant que les bâtiments recevant du public resteront inaccessibles (l’objectif était 100% accessibles en 2015, on en est à 50%), etc., on sera loin de l’inclusion que tout le monde appelle de ses vœux. Le Président a appelé les candidats aux municipales à participer à l’effort de la nation. Nous n’avons pas attendu cet appel pour inscrire cet objectif dans nos priorités ! ✅ Et si le million que M. Darmanin veut distribuer aux plus « méritants » des jeunes tourquennois était employé pour soutenir l’inclusion des plus fragiles pour leur faciliter l’accès à la scolarisation, aux loisirs, au sport ? Voilà un choix qui traduit des valeurs et affiche des priorités. ✅ Puisque nous parlons valeurs et priorités, nous avons décidé de signer la charte d’engagement pour les élections municipales proposée par une association pour personnes en situation de handicap, l’ADAPEI. Elle traduit parfaitement notre volonté. A titre d’illustration, quelques éléments : - un accès aux crèches et services de la petite enfance ; - un accès à l’école pour tous les enfants handicapés ; - une mairie et des services accessibles - des emplois et des marchés dédiés - un accès au sport, à la culture, aux loisirs et aux vacances - permettre l’accès de tous aux mêmes droits - un déplacement facilité - un habitat autonome au cœur de la cité - mettre en œuvre des actions de sensibilisation du public Pour en savoir plus : https://www.adapei65.fr//files/medias/documents/Charte_Adapei_des_Hautes-Pyrenees.pdf Cet engagement, nous le tiendrons en associant étroitement les personnes concernées, leurs familles, les associations et tous les acteurs impliqués lors des Etats Généraux de l’Inclusion que nous organiserons en début de mandat car comme disait Ghandi : « ce que tu fais pour moi, sans moi, tu le fais contre moi ».



30 vues0 commentaire

Comentários


  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
bottom of page