118373656_310052463751320_81358467963603
L’été touche à sa fin, ses feuilletons sur l’hypothétique démission du maire aussi, et avec eux, même les promesses du printemps semblent s’évanouir. « Le choix de Tourcoing » était une de ces promesses. C’était la promesse de la majorité. Mais voilà qu’il est déjà septembre, l’heure de la rentrée des classes, six mois ont passé et Tourcoing attend toujours qu’on la choisisse.
Il incombe aujourd’hui au conseil municipal de sortir de cette situation par le haut.
Pour Tourcoing, l’urgence est là. Elle l’était avant le COVID, elle l’est d’autant plus aujourd’hui. Face à cette crise et à ses conséquences sociales et économiques - crise elle-même inscrite dans une crise environnementale globale, il nous faut engager urgemment des transitions concrètes et essentielles pour le présent et l’avenir de notre ville.
« Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin. »
Gérald Darmanin doit désormais laisser Tourcoing aller plus loin ! Il doit le faire en laissant la femme ou l’homme qui lui succédera avoir la main libre sur les projets. Une grande ville a besoin d’un vrai maire à plein temps qui la serve, qui la pense pour elle-même, avec et pour ses habitants.

Pour cela, cette désignation doit se faire à l’issue d’un débat mené dans la plus grande clarté. Nous proposons que plusieurs candidats, issus de la majorité mais aussi de l'opposition, présentent un cap de gouvernance lisible et opérationnel. Qu’ils proposent également une organisation qui sortira notre ville de la centralisation du pouvoir qui a été la règle durant le mandat précédent, une organisation qui favorisera l’intelligence, l’imagination et l’action collectives. Voilà le seul « choix » raisonnable que l’on puisse faire pour Tourcoing !

A nouveau, Ambition Commune se déclare prête à participer à une gouvernance profondément démocratique et participative. Une gouvernance qui cherchera le rassemblement d’un maximum de citoyens et de l’ensemble des acteurs de la ville autour des meilleures idées pour la réussite de Tourcoing.

Faisons de cette situation de crise une opportunité, qu’elle soit l’occasion d’insuffler ce qui a manqué ces six dernières années : l’ambition collective - pour ne pas dire l’ambition commune.

Tous les élus ici présents ont le pouvoir - et peut-être le devoir - de dépasser les intérêts de clans, les ambitions personnelles ou les calendriers électoraux à venir. Nous sommes élus à Tourcoing pour six ans et nous voulons la pleine réussite de notre ville : c’est bien là notre seule ambition ! Nous en appelons donc à la responsabilité de tous pour proposer enfin à Tourcoing une politique audacieuse et fédératrice.

Car, quel que soit le défi que Tourcoing devra relever, la réussite ne sera possible que dans une gouvernance assumée par une femme ou un homme libre et démocratiquement désigné.e, porté.e par un collectif d’élus responsabilisés, disposant de lettres de missions précises, lisibles par tous et soumises à l’évaluation, et dans un réseau d’instances municipales toujours riche de la participation citoyenne venue du coeur même de tous les quartiers.

Le prochain conseil municipal nous confronte à ce choix déterminant. Et les modalités sur la désignation de notre futur maire en diront déjà beaucoup sur la sincérité de ce « choix » promis à Tourcoing.

Et si nous faisions enfin, et vraiment, le choix de Tourcoing ?