LETTRE OUVERTE À
Madame Doriane BECUE, Maire de Tourcoing
Monsieur Damien CASTELAIN, Président de la MEL
Monsieur Gilles FARGIER, Directeur Général d’ILEVIA

L’annonce de la réduction des dessertes de Tourcoing par la ligne 2 du métro nous laisse sans voix et suscite plus qu’une incompréhension : une colère.
Comment une entreprise chargée d’un service public, peut-elle imposer aux habitants qui la rétribuent une baisse du service qu’elle leur doit ?
Comment la Maire, son adjoint aux transports et les services de la ville de Tourcoing ont-ils pu ne pas être informés en amont et être mis devant le fait accompli ? Une nouvelle fois ; et après le déboisement incompréhensible des berges du canal ; nous nous interrogeons sur l’absence de réactivité, l’attention portée à certains dossiers et le manque d’informations données aux habitants. Des clarifications doivent rapidement être apportées sur les relations avec la MEL, la position de la Ville sur cette décision et les démarches prises pour, le cas échéant, s’y opposer.
Avec quel niveau de concertation à l’échelle de la MEL, de telles décisions qui installent une iniquité territoriale et qui consacrent une logique financière plutôt qu’un service public, sont-elles prises ?
Tourcoing serait-elle considérée comme une commune de peu d’importance, et les Tourquennois, comme des citoyens de seconde zone ?
A l’heure où les préoccupations environnementales devraient guider toute décision, réduire les services de transport collectifs et doux contraindra des Tourquennois à recourir à l’usage de leur voiture. Triple peine pour les territoires déjà fragiles : plus de dépenses, plus de pollution, plus de temps de transport sur des routes saturées ou dans le métro.
Ambition Commune conteste avec la plus grande vigueur cette décision et exige sa révision immédiate.

 

Les élus du groupe Ambition Commune


Franck TALPAERT – Aurélie AÏTOUCHE – Maxime RENARD
La présidente de l’Association Ambition Commune
Emmanuelle ARNOULT